Le maraîchage sur sol vivant

Suite à notre premier Wwoofing aux Serres du Moulin de Prada (on en causait ici), on continue nos pérégrinations dans le Maine et Loire, au milieu de nulle-part et près de tout, plus précisément au Champ des Treuls. Le Champ des Treuls, c’est l’histoire de trois copains qui se sont installés à côté de Châtelais, loin de la ligne 11 du métro parisien, mais près des champs et des serres. Cela fait maintenant six ans que la bande sévit dans les parages, en produisant une gamme diversifiée de légumes, aromatiques et petits fruits, qu’il distribuent localement via un système de distribution, …

Un mois au Cambodge : l’heure du bilan

Cela fait déjà presque un mois que nous sommes rentrés de notre périple au Cambodge, que vous avez sûrement pu suivre ici, là, là-bas ou un peu plus loin. Il est temps de faire le bilan maintenant. Nous avons choisi le Cambodge car ce pays répondait à quelques critères : une richesse culturelle et historique la gastronomie des jolies plages de petites montagnes l’été en plein hiver invasion touristique toute relative Quelques doutes persistent sur le dernier point. La pression touristique semble avoir explosé ces dernières années. Nousl’avons vu aux temples d’Angkor et à côté des éléphants de le Mondulkiri. Le …

Kep-Cambodge

Cambodge : le sud a la côte

Après nos pérégrinations montagneuses à l’est du Pays, on enchaîne avec le dernier chapitre de ce voyage. Direction le sud donc. On souhaitait garder la partie la plus tranquille des vacances pour la fin, et surtout terminer par quelques jours au calme, sur les îles au large du Cambodge. Dix heures de route nous permettent de traverser la moitié du Pays. Le changement de bus à Phnom Penh donne envie de quitter la ville au plus vite et d’aller voir la mer. On a réservé quelques nuits dans un hôtel, le Man’Groove, à 6 kilomètres de Kampot.       …

Cambodge : collection été en plein hiver

Depuis le 22 janvier dernier, nous avons entamé notre vadrouille au Cambodge. En dix jours, nous en sommes à notre quatrième point de chute. Retour sur cette première partie du voyage. Phnom Pehn Express Nous avons quitté Paris sous la neige et sommes arrivés à Phnom Pehn sous un soleil radieux. Nous voila donc à nous balader dans la capitale cambodgienne, les tongs aux pieds. Vingt-quatre heures nous suffiront pour avoir un premier aperçu de Phnom Pehn : le palais royal, les bords du Mekong, le marché central…   En fin d’après-midi, on fait la visite de la prison S21, l’une …