Cambodge : le sud a la côte

Après nos pérégrinations montagneuses à l’est du Pays, on enchaîne avec le dernier chapitre de ce voyage. Direction le sud donc.

On souhaitait garder la partie la plus tranquille des vacances pour la fin, et surtout terminer par quelques jours au calme, sur les îles au large du Cambodge.

Dix heures de route nous permettent de traverser la moitié du Pays.

Le changement de bus à Phnom Penh donne envie de quitter la ville au plus vite et d’aller voir la mer.

On a réservé quelques nuits dans un hôtel, le Man’Groove, à 6 kilomètres de Kampot.

 

 

 

Des spaces-cakes sont proposés au restaurant de l’auberge ; le public est très français. On vit dans une petite cabane, dans ce village de pêcheurs, en bord de route, avec des rats qui viennent vérifier si on n’a pas un peu de nourriture dans notre chambre. Ils ne trouveront que du dentifrice et du savon à se mettre sous la dent… Bref, il y a du sympa, et du moins sympa.

On ne comprend pas trop pourquoi on s’est installés si loin de la ville…

Les deux faces du lapin

Cambodge-kep-crabe

Le crabe fumeur. Spécialité locale ?

Le premier jour, on file à Kep en scooter, histoire d’aller voir à quoi ressemble l’île aux lapins. Il n’y a pas de petits lapins sur l’île, c’est sa forme qui lui en a donné le nom.

Constatez par vous-même. La forme du lapin est flagrante.

Kep-map

L’île est accessible par bateau. Et c’est rapide.

 

Comme d’habitude, depuis notre départ pour ce voyage, chaque fois que l’on cherche les bonnes conditions climatiques, ben… on ne les a pas.

Aujourd’hui il fait gris. Idéal pour une belle journée à la plage.

A peine débarqués, on s’autorise une petite balade à pieds, histoire de faire le tour de l’île. Un chemin semble exister.

Il n’y a pas de chemin, ni d’île paradisiaque. Une fois la plage principale traversée, on se retrouve sur des côtes jonchées de déchets. On voit des capsules Nespresso, du Coca, des bouteilles d’eau, de bières, des emballages.

Là ça devient carrément triste et glauque cette balade. En fait il est comme ça le monde « sauvage ».

Liste non-exhaustive

 

Quand personne ne vient nettoyer les plages « paradisiaques » que les touristes viennent visiter, voilà ce que l’on peut trouver.

C’est dégoûtant et ça assombrit largement la petite journée idéale qu’on avait prévue. On est dans le monde du pile ou du face. On a mal choisi notre côté.

Ce sont les fruits de mer frais, servis avec du poivre de Kampot, sur la plage, qui nous remonteront le moral. Sacrée découverte ! La région est célèbre pour son poivre, la seule IGP (indication géographique protégée) du Cambodge…

Ces grappes de poivre vert, frais, servies avec le poisson sont un malheur pour nos papilles. Le soleil revient tout d’un coup. Manger sur la plage, face à la mer, à côté de montagnes de déchets, ça n’a pas de prix.

En rentrant, on se promène le long de la plage de Kep. Ambiance Franco-Cambodgienne, c’est paisible, un peu désuet par endroits. On y trouve beaucoup de charme.

La journée se termine à observer un coucher de soleil flamboyant sur la mer.

Le paysage nous monte au nez

Ce poivre nous aura tellement séduits, qu’on part aujourd’hui explorer la campagne autour de Kampot, histoire de visiter une ferme de production de poivre. On appelle ça une poivrière ?

Le poivre est une plante rampante qui pousse le long d’un piquet en bois. Le poivre est récolté quand quelques grains d’une grappe commencent à rougir.

Ici le terrain est plus montagneux, le quartz local donnerait ce goût si particulier au poivre… On en conclut que le quartz c’est bon.
Le poivre est séché. Le vert devient noir. Le rouge reste rouge, sauf quand il est bouilli et que l’opercule rouge s’en va pour donner le poivre gris (plus subtil).

 

On repart en ayant l’impression que le poivre rend vraiment moins bête.

 

La mangrove

En fin de journée, on file de notre hôtel en bateau (on se croirait à Venise) pour aller voir le soleil se coucher sur la mangrove, à l’embouchure du fleuve.

Balade très sympa, on croise des villages flottants, des pêcheurs, un estuaire, un coucher de soleil et des lumières en folie. Je me tais pour vous laisser observer paisiblement la progression du spectacle :

Kampot

On termine notre séjour en visitant Kampot et ses environs en scooter. La partie à l’est de la ville, le long du fleuve nous séduit complètement. On s’y baigne, c’est paisible, on traverse quelques villages, des villageois nous sourient, il y a de la terre rouge, des temples et des statues d’animaux.

 

Nous repartons charmés par ce petit coin au calme. On comprend mieux la présence de quelques français expatriés près du marché touristique, d’une boulangerie, de librairies. La vie est paisible ici et l’air de la mer rend le paysage extrêmement verdoyant.


Ecrire des cartes postales dans un paysage de… carte postale

Notre dernière ligne droite de vacances nous emmène sur l’île de Koh-Rong Sanloem, choisie pour son ambiance plus calme, comparée à sa grande sœur (Koh Rong), plus festive et agitée.

Merci la moustiquaire!

Il y a donc vraiment des paysages un peu cliché / carte postale au Cambodge. C’est encore une fois beau, différent, et pas si pollué que ça.

De notre baie (Saracen), on peut rayonner sur les quelques plages de l’île (Sunset beach, Lazy beach), ce qui nous détend les jambes. Il y a un phare à observer.

 

Nos journées défilent au rythme de balades, de barbecues, de longues lectures entrecoupées de sessions baignades, de couchers de soleil…

C’est une partie du voyage qui se passerait de récit et de photos tellement on ne se sent plus au Cambodge. On fait moins de découvertes et les paysages se suffisent à eux même.

C’est sur cette île, après deux jours de déconnexion mobilaire et wifiaire, que nous apprenons la naissance d’Astor, à l’autre bout du monde, dans une petite clinique du Mans. Il serait peut être temps de rentrer?

On cherchait la bonne raison de partir, la voilà toute trouvée ! Salut Astor !

87 comments

  1. iWfooD Wow, marvelous weblog structure! How lengthy have you been blogging for? you made running a blog glance easy. The total glance of your web site is great, let alone the content material!

  2. Wow! This could be one particular of the most useful blogs We have ever arrive across on this subject. Actually Excellent. I am also a specialist in this topic therefore I can understand your effort.

  3. Wonderful blog! I found it while surfing around on Yahoo News. Do you have any tips on how to get listed in Yahoo News? I ave been trying for a while but I never seem to get there! Appreciate it

  4. Wow, marvelous blog layout! How long have you been blogging for? you made blogging look easy. The overall look of your site is great, as well as the content!. Thanks For Your article about sex.

  5. Very nice post. I just stumbled upon your weblog and wished to say that I ave really enjoyed browsing your blog posts. After all I all be subscribing to your rss feed and I hope you write again soon!

  6. Thanks for some other great article. Where else may anyone get that type of information in such a perfect method of writing? I have a presentation next week, and I am on the look for such information.

  7. Wow, fantastic weblog structure! How lengthy have you been running a blog for? you make blogging look easy. The entire glance of your site is great, let alone the content material!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *