Le maraîchage sur sol vivant

Suite à notre premier Wwoofing aux Serres du Moulin de Prada (on en causait ici), on continue nos pérégrinations dans le Maine et Loire, au milieu de nulle-part et près de tout, plus précisément au Champ des Treuls. Le Champ des Treuls, c’est l’histoire de trois copains qui se sont installés à côté de Châtelais, loin de la ligne 11 du métro parisien, mais près des champs et des serres. Cela fait maintenant six ans que la bande sévit dans les parages, en produisant une gamme diversifiée de légumes, aromatiques et petits fruits, qu’il distribuent localement via un système de distribution, …

Agriculture : on file faire les Woof à la ferme

« Mars, et ça repart ». C’est sur ce dicton publicitaire qu’on entame la deuxième phase de notre projet : aller à la rencontre du maraîchage en faisant du woofing dans des fermes biologiques. Le Wwoofing dites-vous? Oui, le Wwoofing est un acronyme un peu barbare qui signifie « World Wide Opportunities on Organics Farms ». En gros, vous passez un peu de votre temps-libre à venir travailler dans des fermes biologiques. Le but est de découvrir les activités de la ferme, y participer, découvrir la région de votre hôte, son entourage. Un chouette système basé sur la rencontre, l’échange, le partage… En échange de cette participation, …

Un mois au Cambodge : l’heure du bilan

Cela fait déjà presque un mois que nous sommes rentrés de notre périple au Cambodge, que vous avez sûrement pu suivre ici, là, là-bas ou un peu plus loin. Il est temps de faire le bilan maintenant. Nous avons choisi le Cambodge car ce pays répondait à quelques critères : une richesse culturelle et historique la gastronomie des jolies plages de petites montagnes l’été en plein hiver invasion touristique toute relative Quelques doutes persistent sur le dernier point. La pression touristique semble avoir explosé ces dernières années. Nousl’avons vu aux temples d’Angkor et à côté des éléphants de le Mondulkiri. Le …

Kep-Cambodge

Cambodge : le sud a la côte

Après nos pérégrinations montagneuses à l’est du Pays, on enchaîne avec le dernier chapitre de ce voyage. Direction le sud donc. On souhaitait garder la partie la plus tranquille des vacances pour la fin, et surtout terminer par quelques jours au calme, sur les îles au large du Cambodge. Dix heures de route nous permettent de traverser la moitié du Pays. Le changement de bus à Phnom Penh donne envie de quitter la ville au plus vite et d’aller voir la mer. On a réservé quelques nuits dans un hôtel, le Man’Groove, à 6 kilomètres de Kampot.       …

Mondolkiri - Cambodge - Jungle

L’est du Cambodge : ivre de la jungle

Après l’agitation frénétique autour des temples d’Angkor, on file plus à l’est pour découvrir la jolie ville de Kratie et visiter la province du Mondulkiri. Les petits dauphins du Mekong Kratie est notamment visitée pour ses dauphins d’eau douce, qui ont l’air de commencer à déserter la zone. Vu notre succès avec les animaux depuis le début des vacances, on va se concentrer sur les paysages. Kratie est une petite ville, assez agréable et paisible, sise au bord du Mekong. Il semblerait que les couchers de soleil depuis la ville soient les plus beaux du pays. La suite du voyage nous …

Angkor des temples! Retour sur trois jours d’exploration

Suite à notre précédente expédition en bateau sur le Tonlé-Sap, c’est par la voie maritime que nous débarquons à Siem-Rep, point de départ obligé pour aller visiter les monstres d’Angkor. On vous passera les désagréments liés à cet endroit méga-touristique : flambée des prix, bars à l’occidentale dans la « Pub Street », foule… On est venus pour découvrir les temples d’Angkor, on se concentrera là-dessus. On a pris le célèbre « Pass trois jours » pour la visite des temples, on a réservé quatre nuits à l’hôtel. Mode marathon activé. Où t’as mis la lampe frontale? On commence le premier jour au pas …

Cambodge : collection été en plein hiver

Depuis le 22 janvier dernier, nous avons entamé notre vadrouille au Cambodge. En dix jours, nous en sommes à notre quatrième point de chute. Retour sur cette première partie du voyage. Phnom Pehn Express Nous avons quitté Paris sous la neige et sommes arrivés à Phnom Pehn sous un soleil radieux. Nous voila donc à nous balader dans la capitale cambodgienne, les tongs aux pieds. Vingt-quatre heures nous suffiront pour avoir un premier aperçu de Phnom Pehn : le palais royal, les bords du Mekong, le marché central…   En fin d’après-midi, on fait la visite de la prison S21, l’une …

En 2019, c’est vandredi tous les jours

Nous profitons de l’accalmie post-fêtes de fin d’année pour prendre le temps de nous présenter et présenter nos projets pour l’année 2019. Qui sommes-nous? Nous sommes Hélène (à gauche)  et Adrien (à droite). Nous cumulons à tous les deux 62 ans d’ancienneté et avons quitté nos métiers (éducatrice spécialisée pour Hélène et chargé de communication pour Adrien), nos amis et Paris fin 2018 pour voyager et envisager un nouvel avenir professionnel. Où sommes-nous? Après avoir déménagé de Paris, nous naviguons en ce moment entre la Normandie et la Bretagne, histoire de profiter de nos proches, de la campagne et préparer …

Road trip en Cotentin - Gouville sur mer

[ Road trip ] Week-end pascal dans le Cotentin

En ce weekend pascal, (aucun lien avec mon oncle Pascal) on part faire les cloches et affronter la pluie dans le coin d’Agon-Coutainville. Les hauts coefficients de marées prévus ce weekend vont nous permettre d’aborder la pêche à pied. La pluie va nous aider à profiter de la Normandie. Départ de Paris le vendredi en soirée, arrivée sur notre spot en pleine nuit. Même si la lune éclaire la nuit, on attendra le lendemain pour voir à quoi ça ressemble l’endroit.   Nous sommes seuls, protégés du vent par les dunes. Ce spot est situé à côté de la zone …

2 images, 8 ans

8 ans, c’est la période qui s’est écoulée entre la réalisation de ces deux images. 8 ans plus tard, retour dans le quartier, joli quartier en lisière du vieux port de Marseille. Quartier en pleine évolution, gentrification, le quartier du Panier se rénove. On retrouve ses traces de premières découvertes marseillaises en humant l’air changeant. La dernière fois c’était un week-end. Hier, c’était en pleine semaine. Alors ça donne un petit côté triste, vide, désuet. Les enfants ont été cachés par un parking ou des volets clos. On a envie de frapper à la porte pour savoir ce que tout …